Le vrai bonheur

Quand j’avais 10 ans, on m’a infligé un appareil dentaire a tuyaux métallique pour ouvrir et fermer la bouche, a boules sur les cotés et un dispositif a resserrer sous le palais.

Je n’arrivais plus a dormir, j’avais peur de sourire, de rire, j’étais constamment perturbé ce qui m’a isolé socialement.

Et 10 ans plus tard, a essayer de vivre en faisant confiance a ma famille, a la société, Dieu dit «  ta gueule tu rêves » une voix de femme très mature très subtil très fort au dessus de mon lit de mon studio ou j’allais pour étudier en école d’ingénieur et ma bouche se mi a sourire facilement en 2 secondes, j’était devenu le plus aimé

Je hurlais de plaisir, riait très fort, souriait pendant des heures devant qui que se soit. Alors j’ai pensé, si la plus  grande peine annonce la plus grande force,  je vais pas bouder mon plaisir , je vais me torturer le plus avec le moins de séquelles, me faire mal en gardant mes capacités pour devenir plus fort. Et j’ai sauté dans le vide , 3 fois, avec 3 comas de plusieurs semaines, je me suis jeté d’une voiture en marche, me suis pendu. Et voila, pas de séquelles ! Plus fort que la mort ! A moi les améliorations, la plus belle vie !

Apres j’ai eu de bons amis, on est allé en boite de nuit plusieurs fois, au café, au restaurant, dans le parc, chez l’habitant toutes les semaines, des relations sexuelles et des copines, ma famille proche de moi. Pirouette de la vie, pirouette de la mort j’ai tout gagné ! Alors garde un cœur d’espoir, tu vas être aimé, plus que tu ne crois possible ! Aie confiance, fait des efforts pour le bien, pour ton chemin de bien, pour être un élément positif, cultive ta force et tes efforts seront récompensés

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :