Fin des médicaments

Au milieu des années 1960, Norman Cousins, un journaliste américain a été touché par une maladie arthritique incurable et extrêmement douloureuse qui l’empêchait de se déplacer et même de bouger sans subir d’atroces douleurs dans tout son corps malgré l’utilisation quotidienne de morphine. Son état de santé se dégradait de plus en plus rapidement au fil des mois, c’est alors qu’il découvrit l’utilisation de la pensée positive et la thérapie par le rire. Miraculeusement ou presque, Norman guérit de sa maladie et termina ses jours en tant que professeur dans une faculté de médecine de Californie (la UCLA) alors qu’il n’était même pas médecin. Il est mort 36 ans après avoir été diagnostiqué malade, le 30 novembre 1990. Si Norman a pu guérir et déjoué les pronostics des médecins, à savoir finir sa vie en fauteuil roulant et dans d’horribles souffrances, c’est grâce à la thérapie du rire et de la pensée positive. Les seuls médicaments qu’il utilisait, si toutefois on peut appeler cela un médicament, était de la vitamine C, rien de plus. Vois-tu le pouvoir extraordinaire de la PNL combiné à la pensée positive, capable même de combattre des maladies mortelles.

Laisser un commentaire

Powered by WordPress.com. Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :